VIGIL EXPERT : une formation à la hauteur des attentes des recruteurs.

Actualités
Publié le jeudi 21 septembre 2017

La pharmacovigilance (PV) est un enjeu majeur pour les acteurs de l’industrie pharmaceutique. La réglementation en Pharmacovigilance évolue de façon continue et demande une surveillance accrue des produits par les détenteurs d’AMM. Le développement des équipes de Pharmacovigilance nécessite une impérative rapidité d’intégration de tout nouveau collaborateur qui doit posséder d’emblée une maitrise des fondamentaux de la discipline et une connaissance approfondie de toutes les composantes du métier. Ils sont à la recherche de personnes compétentes, autonomes et motivées.

Les laboratoires et les prestataires qui proposent des solutions de gestion de la pharmacovigilance doivent pouvoir compter sur des formations de haut niveau apportant de réelles compétences. « C’est l’objectif que je me suis fixé, précise le Dr Gérard SORBA, Président de FORMATIS, proposer une formation à l’issue de laquelle les apprenants puissent intégrer rapidement un poste de chargé de pharmacovigilance. » Sous l’impulsion de son Président, l’équipe du centre de formation s’est entouré d’un groupe d’experts pour bâtir un produit unique sur le marché français. Nous avons rencontré un de ces experts : le Dr Brigitte NIMIER BONS. Avec 30 ans d’expérience opérationnelle, le Dr BONS est, aujourd’hui, Senior Consultante en Pharmacovigilance pour l’industrie pharmaceutique.

NDLR : Dr BONS, votre expérience vous a conduit à la direction de services de vigilance. Vous avez géré des équipes et recruté des collaborateurs. En quoi cette formation est innovante ?

Dr BONS : Tout d’abord, il est important de noter que cette formation est le seul module de formation intensive en immersion totale et continue qui permet de devenir opérationnel. Pour les apprenants cette formation est un vrai challenge qui les conduira au niveau attendu et je dirai même aujourd’hui exigé lors d’un recrutement de chargé de Pharmacovigilance. Chaque apprenant bénéficiera de cours théoriques, indispensables, mais travaillera aussi sur des exercices pratiques et des mises en situation.

D’autre part, l’innovation réside dans la méthodologie que nous avons mise en place.

  • Les 140 heures de formation dispensées sur 4 semaines  sont exclusivement dédiées au métier de Chargé de Pharmacovigilance : l’objectif de la formation est clair, dédié à un seul métier, complexe, exigeant, et de plus en plus indispensable
  • nous appliquons pour cette formation le principe « d'immersion » permettant d’appréhender les liens qui unissent l'ensemble des activités et responsabilités de la fonction. Cette immersion permet d’éviter une dispersion dans le temps de la nécessaire compréhension des connexions des différentes activités qui existent au sein de la discipline elle-même, mais aussi d’intégrer rapidement les activités de collaboration  avec les structures qui les entourent comme les Affaires Réglementaires, la Recherche Clinique, les Affaires médicales, l’Assurance Qualité, le marketing et les ventes etc.
  • Des ateliers pratiques sont proposés afin que les participants soient confrontés de façon très concrète au quotidien de leur futur métier.

NDLR : Pouvez-vous détailler le principe « d’immersion » ?

Dr BONS : L’apprentissage d’un savoir-faire est avant tout le fruit de sa propre expérience. Il est fondamental que les apprenants soient acteurs de leur formation. C’est cela l’immersion. Se former soi-même. Les formateurs ont tous une solide expérience en pharmacovigilance. Ils peuvent ainsi transmettre leur savoir avec les cours théoriques mais surtout accompagner les stagiaires lors des mises en situation. En réalisant eux-mêmes de nombreux travaux au cours de la formation, les apprenants acquièrent un précieux savoir-faire.

NDLR : Vous avez précisé que la formation est exclusivement dédiée au métier de chargé de pharmacovigilance. Pourquoi ce choix ?

Dr BONS : Le marché de la formation dans le domaine de la pharmacovigilance peut être divisé en trois segments en fonction de la durée des formations.

Un des segments est celui des formations courtes, qui durent de 1 à 2 jours, et jusqu’à cinq jours au plus. Ces formations sont destinées soit à une sensibilisation aux enjeux de la pharmacovigilance, ce qui est en soi une bonne chose d’ailleurs, ou bien à traiter une partie très technique , très spécifique de la PV, ce qui demande évidemment une expérience préalable.

Ensuite, à l’opposé de ces formations courtes, on peut noter les formations dont la durée est supérieure à 3 mois pouvant aller jusqu’à 6 mois ou plus. Dans ces formations, il est possible d’identifier différents diplômes universitaires (DU) dont la formation est longue et le plus souvent très théorique. Je dirai que ces formations manquent de confrontation avec la réalité dans leur contenu et la discontinuité ne permet pas, a priori, d’appréhender les contours du métier de façon globale, intégrée.

Le dernier segment regroupe les formations ayant une durée moyenne comprise entre quatre et huit semaines. C’est dans ce groupe que la formation VIGIL EXPERT se situe. Il existe une seule autre formation de cette nature qui vise trois métiers en même temps.

Avec FORMATIS, nous avons souhaité axer cette formation sur l’excellence en pharmacovigilance. C’est pour cette raison que les quatre semaines sont réservées exclusivement à la pharmacovigilance.

NDLR : Vous disiez que l’immersion des apprenants dans leurs futures fonctions était le fruit de la réalisation de mises en situation. Pouvez-vous nous donner un exemple de mise en situation ?

Dr BONS : L’exploitation des données à partir des bases de donnée en Pharmacovigilance est un fondamental du métier. Les Chargés de pharmacovigilance ont par conséquent une obligation de se familiariser avec les exercices de gestion du cas, de sa saisie à son exploitation finale. Nous avons donc développé plusieurs exercices autour de ces outils électroniques qui seront le quotidien de nos apprenants à l’issue de la formation.

Dans ce cas précis, le formateur accompagne chaque stagiaire pour lui permettre de se familiariser avec l’outil puis il laisse l’apprenant traiter seul  un cas de pharmacovigilance, en situation réelle.

Pour conclure, je souhaite remercier le Dr Gérard SORBA et son équipe pour leur professionnalisme et leur sens de la pédagogie. Nous travaillons tous en étroite collaboration pour la réalisation des sessions de formation. C’est avec un grand plaisir que je prends part au développement de cette formation et à l’animation de certains de ses modules.

 

La formation VIGIL EXPERT est un atout majeur pour tous ceux qui souhaitent trouver rapidement un emploi dans ce secteur. Le métier de chargé de pharmacovigilance est passionnant et vous permet de devenir un maillon essentiel dans le process de surveillance et d’évaluation du bénéfice risque du médicament

Par ailleurs, l’appartenance de FORMATIS au Groupe MultiHealth offre au participant un accompagnement unique vers l’emploi grâce à la société TempoPharma, société spécialisée dans les ressources humaines, en contact permanent avec vos futurs employeurs des industries de santé.

Vous pouvez vous inscrire dès à présent à la prochaine session de cette formation qui se déroulera du 29 janvier 2018 au 23 février 2018.

M.-O. B.

 

 

Renseignements et inscriptions : Marc-OlivierBUSOLIN

Mail : marc-olivier.busolin@formatis.com

Tel. : 01 80 13 14 70

Retour aux autres articles